Étretat

Hotels Étretat
- Restaurants -


Site exceptionnel où les falaises se découpent en portes, aiguilles et pinacles. Etretat recèle d'autres surprises. On le devine encore par la présence sur le perrey de 3 cabestans et de 3 curieuses caloges, anciennes caïques recouvertes de chaume pour remiser le matériel de pêche et ramender les filets mais aussi grâce aux maisons de pêcheurs en brique et silex accolées les unes aux autres et regroupées en cour au nom des équipages et patrons de pêche tels les cours Martin, Hamel, Maubert. Il se transforme dès le XIXe siècle en station balnéaire à l'invitation d'Alphonse Karr, comme ses voisines telle Dieppe lancé par la Duchesse de Berry et la mode des bains de mer. Les coteaux se couvrent alors d'imposantes villas pour répondre au train de vie de l'époque, souvent élégantes mais parfois d'allure singulière Elles sont toujours entourées de jardins délicieux: le Château Les Aygues, la Villa Orphée commandée par Offenbach, la Guillette, lieu d'inspiration pour Maupassant, et le Clos Arsène Lupin, demeure familiale de Maurice Leblanc. Quant à eux, ils plantent leurs chevalets sur le perrey, lieu d'inspiration de toutes les écoles: Isabey, Corot, Courbet, Lepoitevin, Delacroix, Monet, Jongkind... Ren-dez-vous au jardin des peintres sur la promenade, étape des itinéraires impressionnistes. L'activité touristique devient florissante, les hôtels apparaissent, l'architecture est alors normande et anglo-normande, à pans de bois très prisée à cette époque. Du marché couvert à la plage, passëz devant le manoir de la salamandre dont tous les colombages proviennent de deux vieilles maisons de Lisieux (XIVe et XVIe siècles). Ils furent démontés, répertoriés et remontés fidèlement à Etretat. Le Clos Arsène Lupin - Grognard, fidèle complice d'Arsène Lupin vous accueille dans son repaire et vous remet boîtier et casque à infrarouges pour vous plonger dans l'univers énigmatique du plus grand des voleurs. Huit étapes mystérieusement orchestrées dans un jeu de son et de lumières pour découvrir le secret de l'aiguille creuse. Notre-Dame de la Garde - Construite au XIIe siècle sous le patronage des abbés de Fécamp et grâce aux largesses des trois Mathildes, elle conserve dans sa nef quelques traits typiques de style roman normand ainsi que le portail bien que remanié au XIXe siècle. En revanche la légèreté, l'élancement du choeur et surtout de la tour lanterne, joyaux de cette église appartiennent au style gothique. Signalons un orgue du XlXe siècle, signé Cavaillé-Coll. Une faune originale - Si le guillemot de Troïl (sorte de pëtit pingouin), qui donna son nom à un rocher d'Etretat et dont s'inspira Maupassant pour une nouvelie a disparu le faucon pèlerin semble effectuer un grand retour sur les falaises du Pays de Caux. Outre le goéland argenté (appelé localement môwe), une colonie importante de mouettes tridactyles (2e colonie française) a choisi le Cap d'Antifer pour leur saison de nidification. Ne pas oublier le pétrel fulmar, cousin de l'albatros et le grand cormoran dont les poussins étaient autrefois prélevés par les locaux pour en faire du salami.

Étretat Accueil in Hôtel Agritourismes Bed&Breakfast Camping Maisons de vacances Chambres à louer Residence Villages touristiques Appartement.

Étretat Vacances in Hôtel

Hôtels
Domaine Saint Clair