Notices Historiques

Hotels Notices Historiques
- Shopping -

Ses fondateurs furent probablement les Gaulois, qui construisirent un petit centre urbain sur la rive gauche de la Seine. Les Romains, sous la conduite de Jules César qui, dans son "De Bello Gallico" la cite à plusieurs reprises sous le nom de Lutèce. Par la suite, les menaces d’invasions des Barbares toujours plus dangereuses firent que ce premier noyau se transporta dans l’Ile de la Cité, d’où partit une lente mais continuelle expansion sur les deux rives du fleuve. D’abord simple résidence des rois Mérovingiens, puis des rois Carolingiens ensuite, Paris devint une véritable capitale lorsqu’en 987 Hugues Capet fonda une nouvelle dynastie, élevant ainsi la ville à ce rang qu’elle ne devait plus perdre durant tout le cours de l’histoire de la France. L’avènement au trône de Philippe Auguste fit que Paris connut un de ses plus splendides moments: on commença la construction du Louvre, et en 1215 fut fondée l’Université. Une splendeur nouvelle vint s’y ajouter sous le règne de Louis IX, dit Saint Louis, qui dura de 1226 à 1270, durant lequel on construisit la Sainte-Chapelle, et durant lequel également on continua avec ardeur les travaux de Notre-Dame. C’est avec la dynastie suivante, celle des Valois, que Paris vécut une des pages les plus tristes de son histoire: en 1358, il vit la révolte fomentée par le Prévôt des Marchands de Paris, Etienne Marcel. Charles V rétablit l’ordre, faisant construire entre autres la Bastille. Mais ce ne fut pas une paix de longue durée. La guerre civile entre les factions des Armagnacs et des Bourguignons faisait place à l’occupation étrangère de l’Angleterre, avec Henri VI couronné roi de France en 1430 à Notre-Dame. En 1437, enfin, Charles VII reprit Paris, mais de nouveaux désordres et des révoltes de plus en plus sanglantes alternaient avec de terribles épidémies de peste qui faisaient des ravages parmi la population déjà à bout de souffle. Durant tout le XVIe siècle ensuite, on préféra à Paris les châteaux de la Loire, que les différents rois qui montèrent sur le trône de France avaient élus comme résidence habituelle.